Dans un genre totalement différent à plus d’un titre, j’ai pensé à « Johnny got his gun » de Dalton Trumbo; c’est aussi fort, et finalement sur le même thème : contre la guerre, toutes les guerres…

L’utilisation de l’animation est parfaite; la dernière « scène » est…un coup de poing dans la figure.

(Salle comble, séance de 11h le matin, ce dimanche) Les lumières se sont rallumées au moment du générique; pas un bruit dans l’assistance pendant un long moment, puis chacun part en parlant bas …Un film mémorable.

Publicités