Britannicus ?

14 Jan 2007

Intuition encore mal précise : « Britannicus » c’est l’histoire des commentaires qui créent la réalité.
Par exemple, acte I, Agrippine raconte à sa suivante « ce jour, ce triste jour… »

  • Elle crée cette réalité pendant le moment même (en réagissant comme elle le fait),
  • Elle recrée cette réalité (la solidifie) en la racontant à Albine,
  • Et elle repasse le couvert en engueulant Burrhus à la scène suivante…

Lequel Burrhus va lui-même dérouler sa pelote…
De même Néron –« Belle, dans le simple appareil… »– « se la raconte » ; il va ensuite se (re-)créer dans ses conversations avec Narcisse.

(à suivre ?)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :